La « Million Dollar Homepage » : projet publicitaire loufoque ou idée de génie ?

Avez-vous déjà entendu parlé de la Million Dollar Homepage ? Non ? Ce projet web insolite a pourtant fait couler beaucoup d’encre au début des années 2000. Si l’engouement qu’il a suscité lors de sa création est bel et bien retombé, plongeant le site dans l’oubli, il n’en reste pas moins un fragment important de l’histoire du web. Mais de quoi s’agit-il au juste ? Prouesse de développement ou page web sertie de diamants brillants de mille feux ? Rien de tout cela : le concept de base est en réalité beaucoup plus rudimentaire. Décryptons ensemble les coulisses d’un des plus grands succès de l’histoire d’Internet.

Qu’est-ce que la Million Dollar Homepage ?

Comme son nom l’indique, il s’agit bien d’un site web, ou plutôt d’une page web unique valant… un million de dollars. À l’origine de ce projet, Alex Tew, un jeune étudiant anglais de 21 ans, souhaitait simplement financer ses études alors qu’il rentrait à l’Université de Nottingham en 2005. L’idée lui vint de créer un site web d’un million de pixels, où il vendrait chaque pixel un dollar pièce à des annonceurs. Les propriétaires de ces pixels pouvaient ensuite utiliser cet « espace » librement, pour y placer un logo ou un message publicitaire. Pour des raisons de lisibilité (un pixel étant vraiment très petit), un montant d’achat minimum de 100 pixels (ou un carré de 10 x 10 pixels) fut fixé.

Lors de son lancement, Alex Tew se doutait-il que son projet deviendrait un « monument » de l’histoire du web ? Ou tentait-il une expérience nouvelle sans y croire vraiment ? Il semblerait que le jeune entrepreneur misât sur la capacité d’Internet à rendre ce genre de concept viral… Et il ne s’est pas trompé.

La million dollar homepage en 2021

Comment un projet loufoque rapporta plus d’un million à son auteur

Le succès de la Million Dollar Homepage se manifesta de manière quasi-immédiate. En effet, l’ensemble des pixels furent vendus dans les quatre mois suivant sa création. Pour soutenir Alex Tew dans le lancement de son projet, ce sont les membres de son entourage qui devinrent les acquéreurs des premiers pixels.

Une fois les 1000 premiers dollars gagnés, et qui furent sûrement les plus difficiles, Alex Tew choisit de réinvestir cet argent pour attirer l’attention des médias. C’est le principe même de l’idée, en apparence simple et un peu loufoque, qui suffit à séduire la presse. Elle s’empara alors de l’information et le projet commença à prendre une ampleur insoupçonnée.

Quelques semaines plus tard, Alex Tew croulait sous les demandes des entreprises souhaitant lui acheter des pixels et dut rapidement s’entourer d’une petite équipe pour l’aider à gérer les demandes des annonceurs ainsi que celles de la presse. Les pixels se vendirent comme des petits pains et la Million Dollar Homepage se retrouva rapidement en « rupture de stock ». Lorsqu’il ne resta plus que quelques pixels, et pour éviter de trancher entre les propositions reçues, le jeune concepteur décida de les placer en vente aux enchères sur eBay. L’opération prit fin en janvier 2006 avec des objectifs plus qu’atteints, car le site généra un bénéfice total de 1037100 dollars.

Milliers de dollars en liquide

Que sont devenus la Million Dollar Homepage et son créateur ?

Et ensuite ? L’affaire retombe rapidement comme un soufflet. Après tout, cela a toujours été le propre d’Internet, même à ses débuts. Pour autant, les entreprises ayant investi dans la Million Dollar Homepage sont loin d’avoir été lésées par l’opération, puisqu’ils ont tous vu leur trafic augmenter, en grande partie grâce à l’engouement généré par le projet.

Quinze ans plus tard, le site n’est plus vraiment actif et comporte de nombreux liens rompus, mais demeure toujours visible pour les curieux ou ceux qui souhaitent admirer cette « pièce unique » enfantée par la machine Internet.

Quant à Alex Tew, le jeune visionnaire qui comprit très vite comment nourrir un géant, il décida finalement de laisser tomber ses études pour se consacrer pleinement à sa carrière d’entrepreneur. Non pas pour faire germer de nouvelles idées saugrenues destinées à enflammer la toile, mais pour lancer un site et une application dédiés au bien-être et à la méditation, des domaines qui lui tiennent à cœur.

Comme on pouvait s’y attendre, des dizaines de personnes tentèrent de s’inspirer du concept de la Million Dollar Homepage pour faire le buzz à leur tour, sans jamais écoper de succès similaire. La morale de cette histoire ? Pour faire fortune sur le net, mieux vaut se lancer à partir d’une idée modeste, mais originale, plutôt que de recycler dérisoirement l’existant. Et comme Alex Tew en conclut lui-même : « Ce genre d’idées ne fonctionne qu’une seule fois ».

Vous avez un projet en tête ? cet article soulève des questions sur votre site actuel, son marketing et ses performances ?

Nous répondons à toutes les demandes qui nous sont envoyées, et accordons à chaque projet le temps et l’écoute nécessaire pour fournir la réponse la plus adéquate.

Nos autres publications

La Baleine face au Coronavirus

La Baleine face au Coronavirus

Depuis maintenant une semaine, la France est en état de confinement face à une crise sanitaire sans précédent depuis le début de ce millénaire. Les premières conséquences sociales et économiques qui en résultent impactent l’activité de notre agence comme celles de nos...

Mise au point sur les CMS en 2020 : Qu’est ce qu’un CMS & Comment choisir celui qui répondra à vos besoins

Mise au point sur les CMS en 2020 : Qu’est ce qu’un CMS & Comment choisir celui qui répondra à vos besoins

Le CMS : qu’est ce que c’est au juste ? Un CMS (Content Management System) ou un français Système de Gestion de Contenu, est un outil facilitant la création d’un site web dynamique. Pour comprendre tout l’intérêt des CMS, il faut d’abord...

La Baleine Basque réapparaît !

La Baleine Basque réapparaît !

Après 2 ans d’existence, des aventures digitales diverses, et des rencontres riches, la Baleine Basque fait peau neuve ! Retouches graphiques, nouveaux contenus, nouveau menu, nouvelles animations … notre site s’adapte ! Quels projets pour la Baleine à l’horizon 2020...