10 Statistiques sur le Web pendant la Crise du Covid-19

Fin 2020, l’heure est au bilan d’une année particulière, au cours de laquelle nos habitudes ont été profondément bouleversées. Alors que les contacts directs tendent à se raréfier, c’est presque tout naturellement que nous nous tournons vers la toile, afin de trouver de nouvelles solutions pour continuer à travailler, socialiser, consommer ou nous divertir. S’il paraît évident que le trafic internet ait connu une forte augmentation durant la crise sanitaire du Covid-19, nous avons voulu creuser davantage le sujet. Voici donc dix statistiques, ou chiffres-clés, qui permettent de comprendre l’évolution des comportements sur le web dans un monde en proie à une pandémie.

1. Les commandes en ligne type « drive » ont augmenté de 72 à 180 % juste avant l’annonce du premier confinement

Lorsque la crise s’installe, Internet fait faux bond… C’est du moins l’un des premiers effets constatés lors de l’arrivée de la pandémie en France. Au lendemain du premier discours présidentiel, le 12 mars dernier, les Français se sont massivement tournés vers les sites des différents hypermarchés afin de faire rapidement leur plein de provisions. Certains serveurs n’ont pas tenu le choc tant celui-ci fut brutal et inattendu. Heureusement, ces « plantages » ont rapidement été résolus pour permettre aux internautes de continuer leurs achats, faisant exploser les statistiques des commandes en drive.

2. Netflix diminue son débit de 25% en Europe au cours du premier mois de confinement

Cela vous paraît contradictoire ? En réalité, c’est plutôt logique : une fois le confinement annoncé, on commence à craindre une trop forte sollicitation du réseau Internet. Et pour cause, avec la population confinée, le web devient une principale source d’occupation pour beaucoup d’entre nous. Certains des géants du numérique, tels que Netflix, réduisent alors leur débit à la demande des gouvernements, permettant de « faire de la place » sur la bande passante.

3. « Coronavirus » devient la requête la plus recherchée sur Google

Ceci vaut tant au niveau national qu’au niveau mondial. En France, le terme « coronavirus » domine largement sur les moteurs de recherche, bien avant « covid 19 » ou « covid-19 » au cours du mois de mars. Au niveau mondial, cette requête dépasse même largement la requête « google », habituellement indétrônable.

4. Whatsapp est 40% plus utilisé au cours du premier confinement

Pendant le mois de mars 2020, les échanges sur l’application Whatsapp connaissent une hausse spectaculaire, en particulier au sein des pays confinés où ce chiffre passe à 51 %. De la nécessité de rester chez soi naît le besoin d’échanger davantage avec ses proches et avec sa famille. Et il faut dire que Whatsapp répond parfaitement à ce besoin, grâce à son système de conversations de groupe, particulièrement adapté aux échanges familiaux.

5. Zoom : l’application la plus téléchargée dans le monde en avril 2020

Finalement, l’application ayant gagné le plus de terrain au cours de cette crise est celle de vidéoconférence Zoom. Son nombre de téléchargement explose au cours du mois d’avril avec la généralisation du télétravail, et passe devant TikTok, Facebook et Whatsapp sur l’ensemble des plateformes de téléchargement.

6. Le trafic sur les sites web liés au tourisme chute de 72%

Si globalement le trafic en ligne a connu un bond monumental au cours de la pandémie, le domaine ayant le plus souffert de cette crise est bien évidemment le tourisme. Les différents sites des agences de voyage et de réservations en ligne pour des vols et séjours internationaux enregistrent une baisse spectaculaire au niveau mondial : 72% de visites en moins selon Contentsquare et 92% de transactions en moins par rapport aux niveaux d’avant crise.

7. En France, le e-commerce progresse de 13% suite au premier confinement

Comment faire un bilan des statistiques sur le web cette année sans mentionner la croissance du commerce en ligne ? Alors qu’il devient impossible de se rendre en magasin pour faire ses achats, la plupart des enseignes comprennent rapidement que pour survivre, celles-ci doivent être capable de vendre leurs produits via Internet. Le secteur ayant le plus progressé reste l’alimentaire avec une augmentation de 55% des ventes en ligne, d’après le baromètre Kantar, suivi des produits pharmaceutiques (+49%) ainsi que des produits pour la maison (+46%).

Chariot de courses hypermarchés

8. La part de marché d’Amazon recule de 8 points en France en début d’année

Si Amazon reste la plateforme de vente en ligne la plus importante en France en 2020, en terme de volume de ventes, le géant du e-commerce doit désormais faire face à la montée de ses concurrents. Certains groupes tels que Fnac, Darty et Boulanger commencent à s’approprier des parts de marché autrefois acquises par Amazon, toujours d’après le baromètre Kantar. On ne peut donc pas dire que la crise sanitaire lui ait été profitable.

9. Google reste le site le plus visité de la planète

Certaines choses ne changent pas d’une année sur l’autre, même sur la toile. Ainsi, Google, premier moteur de recherche au niveau mondial, conserve confortablement sa première place dans le classement des sites les plus visités. En revanche, il est intéressant de constater la montée en flèche des sites chinois, notamment Tmall, leader du e-commerce de ce côté du globe.

10. Une crise « Sans précédent »

Dernière constatation, que l’on partage avec vous pour le fun : l’étonnante augmentation de l’utilisation du mot « sans précédent » sur Google cette année. Cette tendance est d’autant plus étonnante qu’elle ne concerne pas seulement les recherches en français : le terme équivalent en anglais « unprecedented » connaît une croissance similaire.

Et vous ? Qu’avez-vous constaté cette année en navigant sur le web ? N’hésitez pas à nous dire en commentaire ce qui vous a le plus marqué ou étonné en 2020. En attendant, La Baleine Basque vous souhaite ses meilleurs vœux pour la nouvelle année, en espérant que celle-ci soit moins chaotique, mais tout aussi prometteuse pour le monde du web.

Vous avez un projet en tête ? cet article soulève des questions sur votre site actuel, son marketing et ses performances ?

Nous répondons à toutes les demandes qui nous sont envoyées, et accordons à chaque projet le temps et l’écoute nécessaire pour fournir la réponse la plus adéquate.

Nos autres publications

La Baleine face au Coronavirus

La Baleine face au Coronavirus

Depuis maintenant une semaine, la France est en état de confinement face à une crise sanitaire sans précédent depuis le début de ce millénaire. Les premières conséquences sociales et économiques qui en résultent impactent l’activité de notre agence comme celles de nos...

Mise au point sur les CMS en 2020 : Qu’est ce qu’un CMS & Comment choisir celui qui répondra à vos besoins

Mise au point sur les CMS en 2020 : Qu’est ce qu’un CMS & Comment choisir celui qui répondra à vos besoins

Le CMS : qu’est ce que c’est au juste ? Un CMS (Content Management System) ou un français Système de Gestion de Contenu, est un outil facilitant la création d’un site web dynamique. Pour comprendre tout l’intérêt des CMS, il faut d’abord...

La Baleine Basque réapparaît !

La Baleine Basque réapparaît !

Après 2 ans d’existence, des aventures digitales diverses, et des rencontres riches, la Baleine Basque fait peau neuve ! Retouches graphiques, nouveaux contenus, nouveau menu, nouvelles animations … notre site s’adapte ! Quels projets pour la Baleine à l’horizon 2020...